Les résultats et objectifs en matière de sécurité routière

 

Question écrite du 20/06/2017

  • de DUFRANE Anthony
  • à PREVOT Maxime, Ministre des Travaux publics, de la Santé, de l’Action sociale et du Patrimoine

Comme nous le savons, à la suite de la sixième réforme de l’État, l’ASWR, l’Agence wallonne de la sécurité routière a été créée afin de rendre nos routes plus sûres via des actions de prévention et des analyses statistiques concrètes.

Selon le rapport de 2015, 326 personnes exactement sont décédées sur nos routes wallonnes et environ 15 000 ont été blessées. Ce bilan reste lourd, bien que nous observons une belle diminution du nombre de morts par rapport à 2008 qui en comptait 512.

Il nous avait été indiqué lors du premier lunch de l’ASWR au Parlement de Wallonie, qu’en collaboration avec tous les acteurs concernés, l’objectif de l’ASWR est de réduire à 200, le nombre de victimes mortelles sur notre réseau routier d’ici l’an 2020.

Monsieur le Ministre peut-il m’indiquer si l’ASWR a déjà des statistiques claires afin d’évaluer si cette tendance positive a perduré en 2016 ? Ne pense-t-il pas qu’une analyse statistique sur des périodes plus courtes qu’une année serait intéressante pour suivre au mieux l’évolution ?

 

Réponse du 28/06/2017

  • de PREVOT Maxime

En Wallonie, 302 personnes sont décédées dans un accident de la circulation en 2016 c’est-à-dire une réduction de 9 % par rapport à 2015 et de près 25 % par rapport à 2010-2011. Ce premier trimestre 2017, le nombre de tués a considérablement régressé par rapport à la même période en 2016 en passant de 63 tués à 48.

Je tiens à souligner que la Wallonie a atteint le nombre le plus faible de tués jamais enregistré en un trimestre sur ces 30 dernières années.

Ces bons résultats témoignent des nombreuses actions effectuées en matière de sécurité routière tant en matière de sensibilisation, de prévention, de contrôles, d’infrastructures qu’en matière de réforme à la formation à la conduite.

Cependant, même si ces chiffres sont encourageants, il faut les prendre avec prudence. Chaque jour, des personnes sont encore victimes d’accidents de la route. Il est impératif de poursuivre toutes les démarches entreprises en Wallonie pour continuer de réduire le nombre de blessés et de tués sur les routes.