Les détecteurs d’incendie

 

Question écrite du 05/04/2017

  • de DUFRANE Anthony
  • à DERMAGNE Pierre-Yves, Ministre des Pouvoirs locaux, de la Ville et du Logement

J’ai déjà interpellé à plusieurs reprises le prédécesseur de Monsieur le Ministre au sujet des détecteurs d’incendie. En effet, le nombre de sinistres ne va pas en régressant et cette problématique doit rester, plus que jamais, une priorité. Celui-ci m’avait informé que des mesures visant à la prévention contre l’incendie étaient en cours.

Monsieur le Ministre peut-il m’indiquer où en sont les projets dont il faisait mention ? Quelles initiatives ont-elles été lancées en Wallonie sur le sujet à ce jour ? Une campagne de sensibilisation à destination du grand public ayant pour objectif de rappeler l’obligation de la présence de détecteurs est-elle en cours ? Enfin, dispose-t-il de statistiques sur le sujet ?

 

Réponse du 15/06/2017

  • de DERMAGNE Pierre-Yves

Tel que je l’ai déjà indiqué il y a peu à l’honorable membre, je partage son inquiétude quant au nombre de victimes que provoquent chaque année les incendies dans les logements.

Je peux toutefois affirmer que la Wallonie n’est pas restée inactive sur le plan de la prévention.

Fin 2016, une vidéo de sensibilisation au placement des détecteurs de fumée a été réalisée par le Département de la Communication du SPW, en collaboration avec l’Association Nationale pour la Prévention de l’Incendie et du vol. Elle est notamment présente sur le site internet de la DGO4. Les villes et communes wallonnes ont été invitées à la diffuser sur leur site internet. L’outil existe : sa plus large diffusion ne dépend donc pas que de la seule volonté régionale.

Par ailleurs, un nouveau dépliant d’informations sur les détecteurs a été publié par la DGO4  : il est disponible dans les différents Espaces Wallonie, dans les foires et salons, et auprès du Département du Logement, et est bien entendu téléchargeable sur le site internet de la DGO4. Une centaine d’exemplaires ont été envoyés à chaque ville et commune. Une nouvelle impression pourra être réalisée suite aux éventuelles demandes d’exemplaires supplémentaires.

Les villes et communes ont également été invitées à diffuser une information sur l’utilité du placement de détecteurs de fumée à travers leur bulletin d’information communal.

Comme l’honorable membre le sait, les dépenses en matière de communication ont été drastiquement limitées : tout comme mon prédécesseur, il ne m’est donc possible de réaliser l’information sur ce sujet que dans le cadre budgétaire strictement défini.

Toutefois, j’ai obtenu un accord pour pouvoir lancer d’ici peu une campagne d’information sur les différentes aides régionales tels les access packs, éco et rénopacks, ainsi que sur la prime à la rénovation et aux investissements économiseurs d’énergie. Si les marges budgétaires me le permettent, je pourrai alors envisager de relancer dans la foulée une sensibilisation sur l’importance du placement des détecteurs de fumée.

Au niveau des chiffres, le Moniteur de la prévention incendie 2014 réalisé conjointement par le SPF Intérieur et l’ASBL ANPI indiquait un taux de présence de 84 % des détecteurs dans les habitations wallonnes, ce qui semble un assez bon score. Le chiffre est passé à 86 % de logements wallons équipés d’au moins un détecteur dans l’enquête réalisée en 2016. Une synthèse des résultats est disponible dans le magazine Besafe n° 42 (février 2017) édité par le SPF Intérieur ainsi que sur le site internet de l’ASBL ANPI.