Lecteur de puce pour les chats et chiens (11/2016)

Question écrite du Conseiller communal Anthony Dufrane

Monsieur l’échevin,

Il me revient que chaque commune et chaque zone de police de Wallonie sera bientôt équipée gratuitement d’un lecteur de puce pour les chats et les chiens. Ce lecteur d’une valeur de plus ou moins 300 euros est attribué si celles-ci en font la demande avant le 10 novembre 2016. Le but principal de ce lecteur de puce est de simplifier la tache des personnes qui pourrait trouver des animaux errant en ne devant pas obligatoirement aller chez un vétérinaire. En effet, pour le moment, seuls les vétérinaires possèdent un lecteur de puce.

Par ailleurs, ce lecteur aidera notamment à établir une base de donnée et permettra de restituer plus facilement un animal perdu à son propriétaire qui pourra simplement s’informer en ligne.

Monsieur l’échevin, pensez-vous que ce nouvel outil va-t’il pouvoir aider les personnes à retrouver plus facilement leurs animaux et donc diminuer dans le futur, le nombre de chats et chiens errants ? La ville de Charleroi a-t’elle fait le nécessaire en prévoyant de commander ce lecteurs ou ces lecteurs pour les villes de plus de 15 000 habitants ? En a-t’elle commandé plusieurs ?

Par ailleurs, qui sera en charge de gérer cet outil quotidiennement ? Est-ce la police qui détiendra physiquement ce nouvel outil ? Une campagne de publicité en interne pour le département qui l’utilisera est-elle prévue ?

Merci pour les réponses que vous pourrez m’apporter.

Anthony Dufrane,

Conseiller communal

Réponse de Monsieur l’Echevin Cyprien Devillers

Monsieur le Conseiller,

Je vous remercie pour votre question.

La ville de Charleroi a toujours été pionnière en matière de Bien-Etre Animal. Citons en exemple la campagne de stérilisation des chats errants, mise en exergue et prise pour modèle par le Ministre Wallon du Bien-Etre Animal.

Concernant les lecteurs de puces, le service canin de la Police en possède actuellement deux qui sont fréquemment utilisés pour l’identification des ciens et NAC.

Par ailleurs, il y a également un lecteur disponible à la SPA de Charleroi, ainsi que chez le Vétérinaire communal.

Comme vous pouvez le constater, nos services n’ont pas attendu cet appel du Ministre du Bien-Etre Animal afin de se doter du matériel nécessaire à l’identification des animaux.