Le site « Sacré-Français » à Charleroi

Question écrite du 10/03/2017

  • de DUFRANE Anthony
  • à DI ANTONIO Carlo, Ministre de l’Environnement, de l’Aménagement du Territoire, de la Mobilité et des Transports et du Bien-être animal

Le site du « Sacré-Français », d’une superficie de 20 hectares est localisé dans le centre de Charleroi et le long de la chaussée de Bruxelles.

L’utilisation de ce site s’inscrit dans la stratégie d’intensification urbaine en valorisant les équipements à proximité tels que le métro, les commerces, les écoles, la diversification de l’offre en logement et la pérennisation d’une forme d’activité économique urbaine.

En effet, le site est à l’articulation entre les grandes infrastructures publiques et privées comme le CHU Hôpital Marie Curie ou encore proche d’une grande enseigne alimentaire.

Il s’agit donc de rendre accessible un espace vert singulier, fondement du paysage carolorégien. Il est certain que l’architecture méritera une réflexion spécifique, ce qui pourrait être davantage novateur.

Ce site représente une réelle plus value pour le paysage carolorégien et une innovation de grande envergure.

Monsieur le Ministre a-t-il pris connaissance de ce projet ?

Peut-il en dire davantage sur ce dossier ?

Enfin, où en est-on dans les délais ?

 

Réponse du 28/03/2017

  • de DI ANTONIO Carlo

J’ai pu prendre connaissance de ce site dans la mesure où la Ville de Charleroi l’a proposé dans le cadre de deux appels à projets que j’ai initiés.

Le projet consiste en la réaffectation d’un site industriel en milieu urbain. Un master plan encadre le réaménagement de ce site. L’un des objectifs principaux est de veiller à renforcer la mixité sociale.
Ce plan prévoit notamment les options suivantes :
– désenclaver le site et les quartiers voisins par la création d’une voirie de liaison entre les deux lieux d’intensité urbaine, d’un maillage de ruelles et de sentiers qui gravissent le terril ;
– urbaniser les bords du terril de manière à ce qu’il soit le point focal de la structure urbaine et qu’il génère des échanges variés et continus ;
– distinguer les fonctions et typologies du bâti en fonction des contextes spécifiques.

La Ville de Charleroi a déposé une candidature pour ce site dans le cadre de l’appel à projets pour la reconversion durable des sites à réaménager. L’analyse de ces dossiers est en cours pour ce qui concerne le volet « plan financier ». La sélection des projets retenus pourra se réaliser dans le courant du deuxième trimestre 2017.