Le contrôle de qualité des auto-écoles

 

Question écrite du 15/12/2016

  • de DUFRANE Anthony
  • à PREVOT Maxime, Ministre des Travaux publics, de la Santé, de l’Action sociale et du Patrimoine

Les connaisseurs du secteur de l’apprentissage au permis de conduire ont connaissance qu’il y a de fortes disparités de qualité d’apprentissage d’une auto-école à l’autre.

Depuis plus de 10 ans, la France a instauré l’obligation pour toutes ses auto-écoles de rendre public un certain nombre d’informations, dont le taux de réussite de leurs élèves.

La Région wallonne est dorénavant compétente pour la supervision des auto-écoles et du permis de conduire.

Dans le cadre de ses compétences en matière de contrôle et de supervision de la qualité, Monsieur le Ministre est-il favorable à prendre un arrêté ministériel obligeant les auto-écoles à communiquer, à l’administration et sous le contrôle des inspecteurs du département, le taux de réussite et de communiquer ces données via le site web du Service public de Wallonie ?

 

 

Réponse du 05/01/2017

  • de PREVOT Maxime

La qualité des auto-écoles ne se mesure pas uniquement au taux de réussite à l’examen. D’ailleurs, les taux de réussite en filière libre et en filière auto-école sont sensiblement similaires.
Centrer une communication sur le taux de réussite des auto-écoles pourrait mener à des effets pervers comme par exemple aller dans le sens d’une certaine forme de sélection des élèves par les auto-écoles.

La meilleure formation semble être la combinaison d’une formation par un moniteur d’auto-écoles pour acquérir les bases, la technique et éviter les mauvaises habitudes et l’acquisition d’une véritable expérience de conduite selon diverses circonstances de circulation.